Un train en 1911

Le convoi au sein de la catastrophe ferroviaire de Courville sur-Eure était tracté par une puissante locomotive de type
“PACIFIC”. C’est une locomotive à vapeur dont les essieux ont la configuration de type 2 – 3 – 1, c’est-à-dire constituée, de l’avant vers l’arrière :d’un bogie porteur à deux essieux, de 3 essieux moteur, et d’un essieu porteur.
La première locomotive de ce type est française, fruit d’études menées dès 1906 par la Compagnie du Chemin de Fer de Paris à Orléans, et sort des usines de montage en 1907.
Pourquoi PACIFIC ? Les Américains ont pris l’habitude de désigner les puissantes locomotives à vapeur par des noms d’océans ; d’où le nom “PACIFIC” donné par opposition à “L’ATLANTIC”. Les études effectuées en France pour réaliser la PACIFIC avaient pour but de pallier au manque de puissance des ATLANTIC. La production française a été importante , car il a été construit un total de 1364 locomotives de ce type pour le grand réseau Français.

Durant tout le 19e siècle, les trains de voyageurs sont légers et les voitures sont constituées de caisses en bois, plutôt
petites. Rappelons – pour mémoire – que les premiers wagons de voyageurs étaient des diligences posées sur un châssis de
chemin de fer.
En 1850, Napoléon III avait fixé la limite de vitesse à 120 km/heure ; mais très rapidement des vitesses supérieures furent atteintes.


Composition du train
En ce qui concerne le train accidenté à Courville, celui-ci d’après les photos de la catastrophe était composé ainsi :
• une locomotive de la série 231-011 à 060
• un fourgon
• un fourgon cuisine de la CIWL
• le restaurant 433 incendié (sans doute le feu a t’il pris lors de l’écrasement du fourgon cuisine)
• des voitures de 1e classes type Ouest de 1900-1901
• des voitures de secondes type Ouest 1903
• un fourgon de queue.


Les vues du wagon restaurant nous ont permis d’en retrouver le modèle exact. Il s’agit d’un wagon restaurant n° 433 de la CIWL construit en 1894. Il ne comportait pas de cuisine et devait donc être associé à un fourgon cuisine.
Concernant les autres wagons, on peut deviner les restes d’un bogie. Ce bogie de type Arbel fox, est un modèle uniquement
utilisé sur les voitures en teck à bogie Ouest de 2e classe.


Merci à Monsieur R. Arzul pour les précieux renseignements transmis.